Les identités numériques

carnet de recherche vie privée données personnelles identité numérique dispositif identitaire sciences de l'information et de la communication facebook google réseaux socionumériques

Au secours !

Je réagis (à chaud) à un billet vu sur PPC : les endroits favoris de Google !

Votre magasin, votre restaurant est-il bien noté par les utilisateurs de Google ? Avez-vous une bonne e-reputation ? Un bon conseil, vous allez avoir intérêt à ce que cela soit le cas.
Pourquoi ? Parce que vos concurrents, mieux notés, vont pouvoir afficher une jolie vitrophanie "Favorite Place on Google" avec un QR code dessus. Et devinez quoi ? Les consommateurs devraient préférer le mieux noté d'entre vous !

Et après les commerçants, on aura bientôt les guichets de banque ou de la Poste, les chauffeurs de bus, les médecins, le conducteur de devant avec sa Clio qui fait n'importe quoi, le nouveau copain de ma fille (bon elle a pas encore 4 ans, mais j'ai dit bientôt…), etc..
Comme on aura eu du spamdexing, on aura des fake reputations, des réputations blindées à coup de fausses déclarations de toute la famille du restaurateur, plus nombreuse que celle du resto d'en face. Et tant pis pour les restos un peu originaux, vive le consensus ! Vive le marketing, accordons encore plus de moyens à notre culte de la performance sans faille, indexons-nous, mesurons-nous, nous et tous les autres, et bannissons à jamais la faiblesse et l'oubli !

Et quand on aura trouvé la solution technique, on aura du whuffie à gogo. Youpi ?

Avec le prétexte de garantir un acte marchand exempt de tout risque (ah… logique assurantielle, quand tu nous tiens), nous confions à Google le soin de nous indiquer où, quoi, comment consommer (y compris les candidats à un emploi). Déjà que nous lui avons confié l'accès au savoir, bientôt il nous guidera dans nos interactions sociales : ne lui serre pas la main (il a tapé 'H1N1' comme requête hier soir), change de trottoir (GoogleDesktopSearch et Picasa indiquent qu'il a des photos de jeunes enfants sur son PC), épouse-la (j'ai son ADN via 23andMe).

Un commentaire pour Au secours !

  1. P. Tatsoun dit :

    Lire aussi cet article du monde sur l’e-réputation (lemonde.fr) http://www.lemonde.fr/technologies/article/2009/11/23/les-nettoyeurs-du-net_1270862_651865.html

Laisser un commentaire