Les identités numériques

carnet de recherche vie privée données personnelles identité numérique dispositif identitaire sciences de l'information et de la communication facebook google réseaux socionumériques

Débat sur la biométrie en Suisse

SUISSE>Votation en mai 2009 à propos de l’inscription de données biométriques dans les cartes d’identité et les passeports. Plusieurs rapports officiels (voir les sources plus bas) signalent que :

  • Les titres en vigueur aujourd’hui garantissent le maximum d’inviolabilité.
  • Le process de numérisation des empreintes digitales peut très facilement est compromis.
  • Les appareils de photographie numérique des visages ne sont pas opérationnels.
  • L’adjonction d’une puce RFID aux titres officiels entraine le risque d’une falsification et d’une traçabilité.
  • Une centralisation des données est toujours liée au risque de dérive de son usage.
  • Entre 10 et 20% de la population helvète est déjà fichée.
  • La mise en application de process numériques ne pourrait se dérouler dans chaque commune, et obligerait les individus à se rendre dans des centres adaptés.
  • Enfin, le fichage des empreintes personnelles porte atteinte à la présomption d’innocence.

L’article de Julien Sansonnens/Popvaud.ch cite plusieurs sources, ou fait référence à plusieurs recherches. En voici la liste complétée :

Laisser un commentaire