Les identités numériques

carnet de recherche vie privée données personnelles identité numérique dispositif identitaire sciences de l'information et de la communication facebook google réseaux socionumériques

Articles abordant l’affaire Marc L.

liste non exhaustive

4 commentaires pour Articles abordant l’affaire Marc L.

  1. Yann Leroux dit :

    Cette affaire ne montre qu’une seule chose, à mon avis, c’est qu’il est nécessaire d’éduquer les personnes aux cultures numériques. Oui, être sur le web laisse des traces. Oui, lorsque l’on renseigne un profil Facebook and co, c’est dire ce que l’on est, qui l’on est, avec qui l’on est etc etc.

    S’il y a un problème, c’est ailleurs qu’il faut le voir. Ces profils constituent autant de listes, et il est assez évident qu’un étant totalitaire y ferait son marché avec bonheur. Sans avoir des visions aussi sombre, le crowd sourcing est une véritable menace dont nous devons aussi prendre la mesure.

    Face a cela, je ne connais qu’une parade. Le droit a l’anonymat, que nos états, soit dit en passant, nous garantissent. Ou plutot, nous garantissent jusqu’a présent, puisque, en France, la loi Davsi 2 montre quelques vélléités de lever les masques. Sous couverts de lutte contre le terrorisme et les pédophiles, nous sommes littéralement jetés en pâture au libéralisme 2.0

  2. Julien PIERRE dit :

    Merci yann,
    Donc il faudrait parler de soi à travers un masque ? Hubert Guillaud avait fair un billet sur le self-tracking, où comment les outils numériques nous permettent de mieux nous connaître. Mais peut-on se connaître en se cachant ?
    Peut-être que le choix du pseudo est une identité choisie, assumée et dans ce cas peut être …thérapeutique ?

  3. Free dit :

    On ne peut pas reprocher aux etres humains d’avoir des comportements sociaux ce qu’il y a de plus normal. Le contact et les echanges humains sont vitaux pour notre equilibre. Moderez si vous le souhaitez, mais ne construisez pas de mur.
    Le probleme vient de notre systeme economique ou profit et argent sont dieux placant l’etre humain au rang de consommateur. Derriere ces mulitnationale il y a des etre humains, sans aucun etat d’ame. Un seul mot d’ordre, BENEFICES
    Ce sont les personnes qui dirigent ces entreprises et multinationales qu’il faut eduquer en toute priorite.

  4. Julien PIERRE dit :

    Prendre le maquis numérique et se réfugier dans l’anonymat.

Laisser un commentaire