Les identités numériques

carnet de recherche vie privée données personnelles identité numérique dispositif identitaire sciences de l'information et de la communication facebook google réseaux socionumériques

La carte et le nuage

Avec sociogeek, on a vu apparaître un nuage de points. Comme l’instigateur de ce jeu était Dominique Cardon, et que ce même auteur avait commis récemment design de la visibilité : une typologie du web 2.0, je me suis dit (en mon for intérieur) : pourquoi ne pas fusionner les deux ?

Cette coïncidence ne suffit pas à tenter l’expérience. Cependant, la forme des 2 images est similaire : 2 axes transverses, 4 cadrans. La problématique aussi : quelle visibilité nous donnons-nous sur les médias sociaux ?

Bon, je ne suis pas sûr pour autant que les axes coïncident : entre le processus de subjectivation d’une part et l’axe casanier/aventurier de l’autre, on peut chercher les coïncidences ; idem pour le processus vertical de simulation d’un côté et l’axe exhibitionnsite/discret de l’autre.

Pourtant, je me demande, vu la proximité de publication et de problématique, dans quelle mesures ces 2 outils ne peuvent pas être corrélés ? Ou en tous cas s’ils ne devraient pas l’être ? Quitte à tordre un peu les axes et les algorithmes pour que ça coïncide.

la carte et le nuage

la carte et le nuage

On a donc un nuage à cheval (?) entre le phare (re-?) et le clair-obscur, avec une tendance à dévier vers le (se) montrer caché, en plein dans la navigation relationnelle, bref autour des amis. A considérer que les axes coïncident, qu’est-ce que ça nous apprend ?

4 commentaires pour La carte et le nuage

  1. dominique cardon dit :

    Drôle ce mash up… on pourrait presque lui faire dire quelque chose ! Mais, la représentation en nuage dans le jeu est juste… un jeu. CQFD et ce qui n’a pas été compris par tout le monde 😉 Attendons donc un peu pour faire des cartes avec les résultats.

  2. Julien PIERRE dit :

    Bon, on voit pas grands chose en plus, je me suis pas foulé sur mon Photoshop.
    Tout fout le camp : on interdit même au sociologue de jouer, et on le réduit à sa rigueur toute scientifique 😉
    Mais pour revenir au mashup, effectivement, on pourrait y trouver du sens : si ce n’était pas l’objectif au départ, est-ce que néanmoins les 2 processus de la cartographie correspondent avec les axes du nuage sociogeek ?
    La carte peut-elle expliquer le nuage ?

  3. « on interdit même au sociologue de jouer, et on le réduit à sa rigueur toute scientifique » Au contraire! J’ai compris qu’en fait vous êtes des plasticiens , et que je suis aussi un sociologue. Et il aura fallu toutes ces ‘discussions’ pour s’en rendre compte. La prochaine fois , il suffira d’annoncer un peu plus clairement la couleur. On va y arriver! 😉

  4. Julien PIERRE dit :

    Et aussi de grands enfants !
    Si le plasticien devient sociologue, et le sociologue plasticien, on fait de la systémique alors ?
    On y arrive, on y arrive…

Laisser un commentaire