Les identités numériques

carnet de recherche vie privée données personnelles identité numérique dispositif identitaire sciences de l'information et de la communication facebook google réseaux socionumériques

Moteurs de recherche sur la personne

Dis-moi qui tu es, je te dirais qui tu es

target
Creative Commons License photo credit : jake vance

Les moteurs de recherche de personnes fleurissent en ce moment. Ce n’est pas étonnant quand on voit l’intérêt suscité par le personal branding et la gestion de sa réputation numérique.

Ainsi, de nombreux sites sont apparus : 123People, Whozat, Wink, Spock, ZoomInfo, ZabaSearch, ePassPort. J’imagine qu’il en existe bien d’autres, en plus des moteurs traditionnels du genre Google et Yahoo! d’une part, et des réseaux sociaux de l’autre, du genre Facebook ou LinkedIn : tous permettent de trouver aussi des individus. Que proposent donc ses nouveaux sites ?

Ne répugnant pas à m’impliquer personnellement dans cette recherche, j’ai saisi mon nom dans chacun de ces outils : petite comparaison des résultats.

Petite précision en guise de préambule : mes homonymes.

Je connais 2 autres Julien PIERRE :

  • le premier a été président de l’UMP Jeunesse, candidat aux cantonales 2008 (Montech, Tarn et Garonne) ;
  • le second est joueur de rugby, ancien de Bourgoin, il évolue maintenant à l’AS Montferrand.
  • Je signale un autre résultat renvoyé par un googling inadéquat, l’inversion Pierre Julien correspond souvent à un sculpteur du XVIIIème.
Voyons voir moteur après moteur
site contenus méthode de
recherches
Moi autres commentaires
123People
  • images +
    vidéo
  • email
  • n° de tel
  • IM + microblog
  • liens web
  • documents
  • nuages de
    mots-clés
  • profils sociaux
  • news
  • biographies en ligne
    (wikipédia+IMDB)
  • fonction suggest dans
    le formulaire de recherche
  • métamoteur
    :
    123people + google + flickr
    + facebook
  • lien vers artxtra.info
  • profil linkedin
  • rugby : mots-clés + bio wikipédia
  • sculpteur : mots-clés + lien vers expo
  • page
    synthétique : contenu accesible directement
ePassport photos + infos
textuelles sommaires
  • ..?
  • rugby : photos + texte
  • sculpteur : texte
  • présentation
    sous forme de passeport, photo à gauche, texte à
    droite : le conteneur limite la quantité d’info
  • export iframe
Spock
  • euh..?
  • fonctions de recherche
    avancée
  • métamoteur
    : Hi5 + friendster + livespace + myspace + wikipédia
rugby : 1ère
place

sculpteur : 2ème
place

  • presque aucune info
  • plus de
    résultats si mais US only
Whozat
  • métamoteur
    : linkedin +
    IMDB + facebook
    + amazon + flickr + myspace + friendster + wikipédia + youtube
  • affinage des
    résultats par filtration
  • mybloglog + linkedin +
    myspace
  • rugby + sculpteur : apparaissent avant filtration
  • un Julien
    PIERRE
    sur facebook
  • bugs d’affichage dans
    Firefox3
  • peu de
    résultats pertinents, filtration peu
    opérationnelle
  • plus d’options
    payantes (N° de tél)
Wink
  • métamoteur
    + filtres + suggest
  • pas en 1ère
    page
  • 28ème :
    profil linkedin +
    artxtra.info + feed
  • rugby + sculpteur : pas en 1ère page
  • un Julien
    PIERRE
    sur facebook + IMDB
  • affichage des
    résultats par photomaton + profil
  • pubs Google sur le
    côté
  • sauvegarde des
    résultats si membre du site
ZabaSearch
  • coordonnées
  • US only
ZoomInfo
  • pas d’info sur la
    méthode de recherche
  • recherche
    avancée (US + revenus annuels)
  • 1er
    avec ziki
  • rugby : 2ème
    place
  • cadres,
    ingénieurs, directeurs en Hi-Tech
  • recherche de personnes
    ou de sociétés
Google
  • ziki :
    unique lien commercial (sur le côté)
  • 2ème
    page : ziki
    + viadeo
  • tous les
    résultats de la 1ère
    page
  • 1
    gastroentérologue
Yahoo!
  • ziki en
    lien sponsorisé (an bas de page)
  • UMP = 1er
    résultat renvoyé
  • Rugby : tous les autres
    résultats de la 1ère
    page
LinkedIn
  • 1er résultat
  • 4 autres homonymes
Facebook
  • 322
    résultats, mon profil en 1er
  • 321 autres homonymes,
    mais en fait beaucoup de combinaisons autour de Julien et de Pierre
  • évidemment,
    tout dépend des règles de
    confidentialité appliqué au profil

Voilà. Je ne sais pas si l’ensemble est très lisible (mais ça nécessiterait de modifier l’ensemble du design). Quoiqu’il en soit, quelques remarques s’imposent.

Conclusion

Tout d’abord, de nombreux moteurs concernent uniquement les citoyens américains ; les solutions européennes sont rares : 123People est autrichien, par exemple.

Ensuite, le contenu renvoyé peut être radicalement différent : des infos inexistantes sur ePassport à des coordonnées précises sur Zabasearch, en passant par des profils assez détaillés chez 123People. Mais la diffusion de ces données personnelles est-elle autorisée ? Puis-je m’opposer à la diffusion de données me concernant (mes coordonnées notamment) ?

Enfin, l’existence de ces moteurs prouvent plusieurs choses :

  1. Le googling est insuffisant, il fallait des outils plus performants. Mais pour quel usage ?
  2. Dans le cadre d’une recherche pour soi, ces moteurs permettent de découvrir les traces laissées, et alertent donc sur la nécessité de gérer sa présence en ligne, pour que cela n’impacte pas sur sa réputation en ligne ou n’interfère pas avec notre vie privée.
  3. Néanmoins, il faut bien considérer, pour soi comme pour autrui, le danger de l’homonyme, et la confusion que peuvent entrainer des résultats finalement très vagues.
    Par exemple, je serais bien incapable aujourd’hui de reconnaître le visage de mon homonyme rugbyman tant les photos renvoyées ont peu de ressemblance entre elles. Idem, quelqu’un qui voudrait faire une recherche me concernant pourrait me confondre avec mon homonyme de Facebook (ne me connaissant pas de visu, le portrait n’est pas significatif).
    Est-ce que cela est dû à la spécificité du patronyme (un prénom courant en nom de famille) ? Est-ce que le pseudonyme dans ce cas est la solution pour se différencier sur Internet ? Et toujours les mêmes questions : faut-il se cacher sur Internet ? Peut-on seulement se cacher ? Peut-on alors gérer les informations ou les traces que nous laissons ? Comment contrôler les résultats de ces moteurs de recherche -dans le cadre de la loi comme à travers une stratégie de maîtrise des traces ?

2 commentaires pour Moteurs de recherche sur la personne

  1. Julien PIERRE dit :

    Un p’tit test marrant (enfin surtout les résultats) mené par Desperate Librarian Housewive (ça c’est du pseudo!)

Laisser un commentaire