Comment renforcer la sécurité informatique des entreprises ?

Protéger votre organisation contre les cyberattaques peut parfois ressembler à un jeu de sécurité sans fin. Dès que vous avez trouvé une faiblesse, une autre apparaît.

Cela peut démoraliser n’importe quelle organisation et lui faire croire que de bonnes pratiques de sécurité de l’information sont impossibles.

A lire en complément : Comment se protéger contre le spam ?

Cependant, il existe une solution, mais elle exige une façon de penser différente.

Les organisations doivent cesser de regarder chaque menace individuelle au fur et à mesure qu’elle se présente et mettre en place des défenses équipées pour gérer tout ce que les cybercriminels vous lancent.

A lire en complément : Quels sont les virus à ARN ?

C’est plus simple qu’il n’y paraît. En effet, même si les tactiques des cybercriminels évoluent, ils ont tendance à suivre la même méthodologie de base.

Si vos mesures de sécurité tiennent compte de la manière dont vous êtes ciblé, plutôt que de formes spécifiques d’attaque, vous vous défendrez efficacement contre toute une série d’attaques.

Dans cet article, nous décrivons cinq choses que vous pouvez faire pour améliorer la façon dont vous abordez la sécurité des informations.

1. Soutenir le personnel de cybersécurité

La première chose à faire est de vous assurer que votre personnel de cybersécurité dispose du soutien dont il a besoin.

Les équipes de sécurité ont souvent l’impression de ne pas disposer d’un budget suffisant ou que les cadres supérieurs n’écoutent pas leurs demandes.

Ces problèmes découlent du fait que les cadres supérieurs manquent généralement de connaissances techniques en matière de cybersécurité, ce qui les aiderait autrement à comprendre pourquoi l’équipe fait ses demandes.

Par conséquent, les membres du conseil d’administration ont tendance à considérer la cybersécurité comme un coût opérationnel et à négliger les avantages d’y investir.

En d’autres termes, une organisation dotée d’un programme de sécurité efficace aura non seulement moins de violations de données, mais fonctionnera également de manière plus fluide, les employés respectant les meilleures pratiques et évitant les erreurs.

En effet, il convient de souligner que, bien que la cybersécurité soit généralement considérée comme l’équipe informatique, son influence touche l’ensemble de l’organisation.

Vos mesures de sécurité affectent tous les services et tous les sites, qu’il s’agisse des bureaux de l’organisation, de ses serveurs ou de ses employés distants.

Vous ne pourrez donc pas réaliser de progrès significatifs tant que votre conseil d’administration n’aura pas reconnu la valeur de la cybersécurité et n’aura pas fourni un budget approprié.

Pour en savoir plus, lisez notre guide gratuit sur ce que les conseils d’administration peuvent faire pour soutenir leur équipe de cybersécurité >>

2. Organiser une formation annuelle de sensibilisation du personnel

Deux des plus grandes menaces auxquelles les entreprises sont confrontées sont le phishing et les ransomwares, qui exploitent tous deux l’erreur humaine.

Si les employés reçoivent des courriels d’hameçonnage et ne parviennent pas à détecter qu’il s’agit d’escroqueries, l’ensemble de l’organisation est en danger.

De même, les erreurs internes, l’utilisation abusive des privilèges et la perte de données sont toutes le résultat du fait que les employés ne comprennent pas leurs informations. obligations de sécurité.

Ce sont des problèmes que vous ne pouvez pas résoudre uniquement avec des solutions technologiques. Les organisations doivent au contraire soutenir leur service informatique en organisant régulièrement des formations de sensibilisation du personnel.

Une étude de Privatise Business VPN suggère que le personnel ne reçoit pas la formation dont il a besoin, 53 % des responsables informatiques déclarant que les employés ont besoin d’une meilleure compréhension des cybermenaces.

La formation à la cybersécurité empêche non seulement les violations de données, mais présente également de nombreux autres avantages.

Nous avons déjà évoqué certaines de ces raisons, mais en général, il s’agit de rendre votre entreprise plus efficace, dans vos opérations quotidiennes et dans vos relations avec les régulateurs de la protection des données.

Les cours de formation devraient être dispensés aux employés lors de leur initiation, puis répétés chaque année.

Jetez un coup d’œil à notre gamme de cours en ligne de sensibilisation du personnel >>

3. Prioriser les évaluations des risques

L’évaluation des risques est l’une des premières tâches qu’une organisation doit accomplir lors de la préparation de son programme de cybersécurité.

C’est le seul moyen de s’assurer que les contrôles que vous choisissez sont adaptés aux risques auxquels votre organisation est confrontée.

Pour ce faire, il crée un système qui vous aide à répondre aux questions suivantes :

  • Dans quels scénarios votre organisation est-elle menacée ?
  • Dans quelle mesure chacun de ces scénarios serait-il dommageable ?
  • Quelle est la probabilité que ces scénarios se produisent ?

Sans évaluation des risques, votre organisation est susceptible d’ignorer les menaces qui pourraient autrement avoir des effets dévastateurs.

De même, vous risquez de perdre du temps et des efforts à résoudre des événements qui sont peu susceptibles de se produire ou qui ne causeront pas de dommages importants.

Après tout, il ne sert à rien de mettre en œuvre des mesures de défense contre des événements qui sont peu susceptibles de se produire ou qui n’auront pas lieu. un impact important sur votre organisation.

La meilleure façon de procéder à une évaluation des risques est de suivre les directives énoncées dans la norme internationale pour la gestion de la sécurité de l’information, ISO 27001.

Son approche basée sur les meilleures pratiques s’articule autour du processus d’évaluation des risques, qui aide les entreprises à comprendre les menaces et les solutions associées aux personnes, aux processus et à la technologie.

Pour en savoir plus, téléchargez notre guide gratuit : Évaluation des risques et ISO 27001 >>

4. Examiner régulièrement les politiques et procédures

Les politiques et procédures sont les documents qui établissent les règles d’une organisation en matière de traitement des données.

Les politiques fournissent un aperçu général des principes de l’organisation, tandis que les procédures détaillent comment, quoi et quand les choses doivent être faites.

C’est un autre domaine dans lequel ISO 27001 peut vous aider. La norme contient une liste complète des contrôles que les organisations peuvent choisir d’adopter si ils décident qu’ils doivent faire face à une menace identifiée.

Nous avons déjà discuté de certaines politiques que les organisations devraient mettre en œuvre, notamment celles liées à l’accès à distance, à la création et à la gestion des mots de passe et aux règles d’utilisation acceptable.

En rédigeant des politiques et des procédures, les organisations peuvent s’assurer que les employés comprennent leurs obligations en matière de sécurité et consolident les leçons enseignées lors de la formation de sensibilisation du personnel.

Les politiques plus techniques fournissent également une assistance essentielle pour les solutions de sécurité proposées par le service informatique.

Par exemple, vous pouvez tester la sécurité d’un logiciel tiers, mais si des employés commettent des erreurs de base, comme une mauvaise configuration d’une base de données, cela nuira à leurs efforts.

5. Évaluer et améliorer

Les étapes décrites ici ne sont qu’un point de départ. La cybersécurité est un domaine en constante évolution, et votre organisation doit régulièrement revoir ses pratiques pour s’assurer qu’elles sont à la hauteur gratter.

En suivant nos instructions, vous avez créé un cadre qui vous permet d’apporter des modifications efficacement et sans avoir à modifier considérablement votre mode de fonctionnement.

Par exemple, s’attaquer à une nouvelle menace peut être aussi simple que de créer une nouvelle politique ou d’ajuster une politique existante.

De même, il se peut que votre équipe informatique ait besoin de mettre en œuvre une nouvelle technologie pour faire face à une menace émergente.

Vous disposez déjà d’un pipeline de communication entre le service informatique et le conseil d’administration pour en discuter, et l’équipe doit disposer d’un budget convenu pour appliquer les modifications nécessaires.

Comment réussir la sécurité des informations

Nous avons mentionné ISO 27001 à quelques reprises dans cet article, et pour une bonne raison.

La norme contient des conseils complets sur la gestion des risques et est conçue pour aider les entreprises à gérer leurs pratiques de sécurité dans un système simple et centralisé.

Vous pouvez en savoir plus sur le Standard, et comment vous pouvez adopter ses exigences, en téléchargeant notre livre vert gratuit : Implementing an ISMS — The nine-step approach .

Nos experts fournissent des conseils essentiels pour vous aider à démarrer avec la norme ISO 27001, en expliquant notre approche éprouvée pour préparer votre organisation à la certification.

Une version de ce blog a été initialement publiée le 19 mars 2018.

ARTICLES LIÉS