Comment reconnaître l’acier inoxydable pour faire le meilleur choix ?

L’acier inoxydable est un matériau réputé pour sa grande résistance. Cependant, certains détaillants pour vendre leurs articles disent qu’ils sont en acier inoxydable alors qu’ils ne le sont pas. En effet, vérifier l’authenticité d’un bijou en acier inoxydable est chose complexe. Découvrez dans cet article, des techniques pour reconnaître l’acier inoxydable et faire le meilleur choix.

Utiliser le test de l’aimant pour reconnaître l’acier inoxydable

La technique de l’aimant est l’une des meilleures méthodes pour savoir si un bijou est en acier inoxydable. En effet, tous les matériaux en acier inoxydable que vous achetez sont magnétiques. Par conséquent, il vous revient de vérifier si le produit en acier inoxydable que vous avez en votre possession est magnétique ou non.

A lire aussi : Astuces cable management PC : optimisez l'organisation interne

Pour ce faire, prenez un aimant puissant, puis coller à l’élément que vous voulez tester. Si l’aimant s’accroche, il est fort probable que celui-ci soit en acier inoxydable. Par contre, si l’aimant ne tient pas et tombe, alors l’objet (un bijou par exemple) n’est pas en acier inoxydable. Il peut être dans ce cas soit en argent ou en aluminium.

Par ailleurs, si l’aimant se colle partiellement au bijou, vous devez effectuer d’autres tests afin de vérifier l’authenticité en acier inoxydable de ce dernier.

Lire également : TCL RayNeo X2 : lunettes AR intelligentes au design traditionnel

Vérifier la présence de rouille pour savoir si votre objet est en acier inoxydable

L’acier inoxydable ne rouille pas. Cependant, vous pouvez observer que de la rouille rouge ou brune se forme sur le bijou en acier inoxydable. Cette rouille est généralement due à des particules de fer qui auraient contaminé la surface de l’acier inoxydable. Pour vous assurer que l’objet est bien en acier inoxydable, vous devez essayer d’éliminer la rouille détectée avec un chiffon en microfibres et une solution composée à parts égales d’acide fluorhydrique et d’acide nitrique.

Après ce test, si le bijou en question est toujours terne, il est fort probable qu’il ne soit pas entièrement fabriqué à partir de l’acier inoxydable. En revanche, si le bijou brille après le nettoyage, il est alors en acier inoxydable. Cela, parce que la brillance est l’une des caractéristiques des finitions en acier inoxydable.

Essayer l’acide muriatique pour reconnaître l’acide inoxydable

Le test de l’acide est la technique utilisée par les professionnels. En effet, cette technique consiste en premier lieu, à déposer un compte-gouttes d’acide muriatique sur le produit ou le bijou que vous voulez tester. Ensuite, laissez reposer environ 30 min avant de vérifier.

Pour la vérification, essuyer délicatement l’excès d’acide sur le produit et regarder de prêt l’endroit testé. Si cet endroit présente une décoloration ou une corrosion, alors il s’agit bien de l’acier inoxydable.

Toutefois, il est important de souligner que cette technique peut endommager le produit ou le bijou testé. Vous devez donc choisir un endroit du produit que vous ne craignez pas d’endommager.

Faire une analyse spectrométrique ou densimétrique

L’analyse spectrométrique ou densimétrique est le meilleur moyen pour authentifier les bijoux gros et denses en acier inoxydable. C’est-à-dire, les bijoux qui possèdent plusieurs couches.

Le principe est très simple, il suffit de faire passer des rayons UV sur le bijou a tester afin d’identifier la présence et la densité d’acier inoxydable 316L ou non.

ARTICLES LIÉS