La publicité sur les réseaux sociaux : convaincre et convertir

Les réseaux sociaux sont devenus en quelques années des outils incontournables dans la communication des marques. Avec plus de 3 milliards d’utilisateurs actifs dans le monde, offrent aux entreprises une opportunité unique de toucher un large public de façon personnalisée et engageante. Cependant, s’ils représentent une porte d’entrée stratégique vers de nouveaux clients, les réseaux sociaux demandent également aux marques de repenser leur communication.

La publicité sur les réseaux sociaux répond à de nouvelles attentes en matière de contenu

Contrairement aux formats publicitaires traditionnels, les réseaux sociaux offrent aux annonceurs la possibilité d’accéder à une audience jeune et connectée en permanence. Elle est déjà intéressée par le contenu des marques qu’elle suit. Cependant, pour capter l’attention de ces audiences devenues plus exigeantes, la simple bannière ou la vidéo ne suffisent plus. Les marques doivent proposer du contenu : 

A découvrir également : Les stratégies incontournables pour attirer un public ciblé sur son site web

  • engageant ; 
  • pertinent ; 
  • adapté aux codes des plateformes. 

La publicité efficace sur les réseaux sociaux repose désormais sur trois piliers :

  • le storytelling ;
  • la personnalisation ;
  • l’interaction.

Les formats de storytelling ont largement renforcé cette dynamique. Ils permettent aux marques de développer un lien de proximité avec leur audience. Pour que votre publicité soit efficace, contactez une agence spécialisé en prestashop à Lille.

A lire aussi : Les effets contrastés des réseaux sociaux sur la visibilité de votre marque

Les données au cœur de la réussite publicitaire sur les réseaux sociaux

Pour proposer du contenu personnalisé en grande quantité, les annonceurs doivent pouvoir analyser précisément les data de leurs audiences sur les plateformes. Les réseaux sociaux collectent désormais une quantité faramineuse de données personnelles : 

  • historique de navigation ; 
  • centres d’intérêt ; 
  • localisation ; 
  • fréquence de connections. 

Autant d’informations précieuses pour les marques afin de cibler au plus près le bon profil et d’optimiser leur retour sur investissement. Grâce aux technologies d’analyse prédictive, les annonceurs peuvent diffuser le contenu le plus susceptible d’intéresser chaque internaute et de le convertir en lead ouclient potentiel.

Toutefois, l’usage commercial des données personnelles soulève également des enjeux éthiques croissants quant au respect de la vie privée des utilisateurs. Pour convaincre dans la durée, les marques doivent gagner la confiance de leurs communautés en communiquant de manière transparente sur leur politique RGPD.

Les nouveaux formats de storytelling pour engager et convertir

Outre la qualité du contenu, le choix du format apparait déterminant pour optimiser l’engagement et la conversion. Les formats les plus performants sur les réseaux sociaux sont :

  • les stories ;
  • les lives ;
  • les réels ;
  • les jeux-concours ;
  • les stories shopping.

Bien maîtriser ces nouveaux formats de storytelling est devenu incontournable pour capter l’attention d’internautes de plus en plus pressés et stimuler leur envie d’achat.

Les influenceurs pour gagner la confiance des communautés

Pour toucher des audiences de plus en plus fragmentées, les marques font de plus en plus appel aux influenceurs. Ces figures de proximité sont capables de booster l’engagement des éventuels prospects. Plus de 80 % des 13-24 ans suivent des influenceurs sur les réseaux sociaux et s’inspirent de leurs recommandations. En s’associant à des influenceurs majeurs, mais aussi micro-influenceurs de niche, les marques gagnent la confiance de communautés affinitaires à moindre coût.

Mesurer pour optimiser en continu sa stratégie

Pour optimiser sans cesse leur ROI publicitaire, les annonceurs se doivent de mesurer précisément les résultats de leur stratégie sur les réseaux sociaux. Les KPI clés à suivre sont, notamment :

  • l’engagement (likes, commentaires, partages) ;
  • le trafic vers le site (CTR) ;
  • les ventes directes dans le cas d’objectifs transactionnels ;
  • le taux de réactivation d’anciens clients ;
  • la notoriété ; 
  • l’image de marque.

ARTICLES LIÉS